Billets d'info

Vœux 2023 : un moment de partage et de convivialité

Accueillis en musique par Robert et Eric Villeneuve, les Pibracais se sont pressés à cette cérémonie des vœux, la première au TMP depuis l’élection de l’équipe municipale, du fait du Covid.

Ce fut l’occasion pour Madame le Maire de saluer les naissances, l’arrivée de nouveaux Pibracais et d’avoir une pensée pour tous les élus disparus durant cette période. Les Pibracais qui ont participé bénévolement à la vie démocratique de la commune, par la tenue des bureaux de vote durant les élections départementales, régionales, présidentielle et législatives ont eu la surprise d’être remerciés chaleureusement par Camille Pouponneau et Denise Cortijo et applaudis par l’assistance. De même les 135 bénévoles qui s’associent aux actions de la commune : distribution de l’Echo de l’esplanade, aide à l’installation pour le repas des aînés par exemple, animations d’ateliers intergénérationnels, etc.

Une année dense et riche de projets

Des vœux qui ont aussi montré la méthode de la municipalité et le travail mené : des Pibracais se sont exprimés, sans filtre, sur des sujets aussi variés que l’animation de la vie locale, les réunions de concertation mises en place pour l’urbanisme, l’aménagement du cœur de ville, les aménagements de voirie, de trottoirs, de réseaux d’eau, l’environnement, les pistes cyclables mais aussi la préparation de la politique enfance – jeunesse, soit plus de 20 réunions de concertation. Le travail collaboratif avec les associations a été mis en évidence, de même que la mise en place des conseils de quartier et des leurs premières actions grâce au budget participatif.

Puis Madame le Maire a présenté le travail mené par les équipes pour la qualité des repas de la cantine : une cuisine faite maison, avec des produits issus de l’agriculture locale et durable, avec un taux de gaspillage alimentaire deux fois moins élevé que la moyenne nationale. Des professionnels reconnus dans la signature de la charte de qualité AGORES.

A la médiathèque « Esplanade des mots », 2022 a été l’année de la gratuité pour tous et l’ouverture le samedi matin. Grâce au travail des deux sympathiques bibliothécaires, la fréquentation a crû de 5% en 2022 et le samedi matin, on constate plus de 300 prêts en quatre mois à peine. Aujourd’hui, un Pibracais sur 5 va régulièrement à la médiathèque.

Du côté de la police municipale, l’équipe est au complet, avec 4 policiers municipaux, travaillant en binôme sur une amplitude quotidienne de 8h à 18h45, et de nombreux samedis, pour des actions de prévention, de surveillance et de médiation.

Bien sûr de nombreux travaux de sécurité ont été menés sur les voiries. Citons notamment la traversée de la route de Lévignac au niveau de l’ancien chemin de Lasserre avec désormais un passage piétons sécurisé permettant de rejoindre Las Coumos, la création d’un trottoir route de Cornebarrieu.

L’ouverture de l’école élémentaire de l’école Maurice Fonvielle a été le temps fort de la rentrée : des enfants et des enseignants heureux de leur nouvelle école.

Pour les jeunes, les abords du city stade ont été aménagés selon leurs souhaits : un aménagement en libre-service, accompagné par de nombreuses activités proposées par les associations, la MJC et les structures municipales.

Enfin, pour faire lien entre les générations, la Maison des Citoyens est le lieu d’accueil : se rencontrer pour faire des projets pour sa commune ou participer à des activités qui favorisent le lien et l’apprentissage.

Un projet d’investissements à réinterroger

Les Pibracais ont répondu présents face aux drames des Ukrainiens. Mais cette guerre a aussi des conséquences énergétiques, financières et sociales.

L’augmentation des coûts des matériaux, de l’énergie, de l’alimentation, la commune les subit de plein fouet pour des projets publics au service des citoyens : +10% pour l’école Maurice Fonvielle, + 40% pour l’énergie malgré la réduction des consommations énergétiques (éclairage public, décorations de Noël,…). Pourtant, l’équipe municipale a engagé un travail rigoureux de maîtrise de ses ressources financières et environnementales : renégociation des contrats, modernisation des outils de travail, nouvelle gestion des espaces verts avec des essences moins consommatrices d’eau, fauchage limité, etc.

Pour 2023 et les années suivantes, le maintien d’une bonne santé financière de la commune passe ainsi par une remise en chantier du projet d’investissements.

Pour en parler avec les habitants, Madame le Maire nous invite à une réunion publique le lundi 23 janvier à 18h30, à la salle polyvalente.

Améliorer la qualité de la vie dans la commune : on continue !

Au printemps 2023, la première phase du réseau Express Vélo sera terminée : une piste cyclable bidirectionnelle reliera la gare à la piste existante rue des Frères. Et d’ici 2026, les déplacements sécurisés en vélo seront possibles entre Brax, Pibrac et Colomiers.

En 2023, la gare sera multimodale : la croisée de tous les modes de transport. Le Conseil municipal se mobilise sur la question du train. Le Préfet a ouvert les études pour le doublement de la voie entre Brax et Colomiers et le Conseil municipal a voté à l’unanimité un vœu pour davantage de trains.

En 2023, pour améliorer la sécurité, le rond-point route de Lévignac- chemin de la Chauge vers Brax sera mis en travaux et les études sont en cours pour le croisement au niveau de la stèle des fusillés.

Piscine quatre saisons à Bouconne : 2023 est l’année du concours d’architecte avec un

objectif de voir la piscine et ses aménagements extérieurs prêts d’ici 2026 !

Caserne des pompiers à l’Escalette : les travaux devraient démarrer fin 2023 et la caserne, avec des pompiers volontaires formés, ouverte en 2025.

Parmi les éléments de l’intervention de madame le Maire, citons aussi le début des travaux d’habitat inclusif Simon de Cyrène et les préoccupations de l’équipe municipale pour des sujets qui ne sont pas de sa responsabilité mais qui impactent le quotidien des Pibracais : la santé, avec une tribune portée au Ministre pour que chaque citoyen puisse avoir un médecin traitant ; la sécurité, pour que soient renforcés les moyens humains de la gendarmerie de Léguevin.

Le mot de la fin

Laissons à Camille Pouponneau, Maire de Pibrac, l’expression de ses mots de conclusion. Citant Albert Camus elle a déclaré : « un monde où il n’y a plus de place pour l’être, pour la joie, pour le loisir actif, est un monde qui doit mourir. Aucun peuple ne peut vivre en dehors de la beauté ».

Alors belle année 2023 à vous tous !

0 comments on “Vœux 2023 : un moment de partage et de convivialité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :