Billets d'info

Budget 2022 : malgré l’augmentation des prix, les projets pibracais avancent avec un budget qui les accompagne.

Subventions aux associations

Pibrac est une ville dynamique, quasiment la moitié des habitants adhèrent à une association.

Toujours soucieuse de les accompagner, dans le quotidien comme pour leurs évènements, la municipalité vient de décider de consacrer aux associations pibracaises une aide globale de 174 500 € dont 137 497 € pour leur fonctionnement et 37 003 € pour leurs projets, qui dynamisent la vie locale.

Convention Ville de Pibrac – MJC :
vers davantage d’actions avec et en faveur des jeunes

Après plusieurs mois de collaborations et d’échanges pour fixer le cadre des actions de la MJC, la ville de Pibrac signe avec celle-ci une nouvelle convention redéfinissant les objectifs pour les 3 années à venir. Cette nouvelle convention vise à proposer un projet partagé entre la ville et l’association. Un projet tourné vers les jeunes et la culture, ce qui est le but d’une MJC.

Parmi les nouveautés importantes de cette convention ambitieuse, on peut noter :

  • Des actions à visées éducatives pour le public de 11 à 25 ans, au moyen d’expérimentations culturelles et citoyennes : autour par exemple des addictions, des pratiques festives, de la vie affective, du cyberharcèlement, etc.
  • Des actions d’aller-vers les jeunes : dans les établissements scolaires comme dans l’espace public.
  • Des travaux au Lab’Art, pour en faire un véritable lieu « comme à la maison » pour les jeunes et pour la pratique d’activités culturelles.
  • De nouvelles activités culturelles et citoyennes, par des programmations de conférences, spectacles concert tout public, des programmations jeune public, la participation à l’animation de la vie locale avec des propositions innovantes et l’impulsion à nouveau de la fête annuelle de la MJC, ouverte à tous, en cœur de ville.
  • L’organisation d’un Festival par et pour les Jeunes autour des cultures urbaines.

Pour mettre en œuvre ces projets, la MJC œuvrera, entre autres, à reconstruire les modes d’implication des bénévoles de l’association, constituera un comité porteur des nouveaux projets et embauchera un animateur jeunesse dès 2022. Elle travaillera également à la mise en place d’une stratégie de communication.

La participation de la ville au fonctionnement de la MJC s’élève à 69 000€.

Taux des taxes communales

Ils restent inchangés, comme en 2021 : 35,87% sur les propriétés bâties, 88,89% sur les propriétés non bâties.

Résultats de l’année 2021

Pibrac est une commune qui reçoit peu de dotations de l’Etat, elle fait des efforts d’économie sur le fonctionnement de la mairie, elle impose peu ses habitants et fait un effort d’investissement important pour apporter aux habitants un niveau d’équipement correct pour une ville de 8 800 habitants. Elle finance cet effort par l’emprunt sans augmenter les impôts.

Le résultat de l’exercice est bon car le budget prévisionnel de 2021 avait été conduit avec prudence.

En fonctionnement, l’exercice se clôture avec un excédent de 136 877€. Ces résultats vont permettre d’affecter une partie du bon résultat pour de l’investissement. Cela répond donc à l’objectif que s’est fixée l’équipe municipale : maitriser le fonctionnement pour pouvoir investir.

Budget 2022

2022 verra la livraison de la nouvelle école élémentaire Maurice Fonvielle et la réalisation des études pour les travaux de rénovation et de construction du complexe sportif à la Castanette.

En élus responsables, l’équipe choisit d’emprunter et d’utiliser les taux bas et l’étalement des remboursements en capital, pour permettre à la commune d’apporter aux habitants les services dont ils ont besoin dans leur vie quotidienne aujourd’hui et les équipements nécessaires au développement des activités sportives et culturelles des associations pibracaises, très dynamiques.

Ce programme d’investissement est aussi rendu possible grâce à une maitrise des coûts de fonctionnement qui se poursuit.

Toutefois, le budget de fonctionnement 2022 est affecté par la hausse des coûts de l’énergie, des matières premières nécessaires aux constructions et des coûts de l’alimentation : cette hausse se traduit par une augmentation de près de 135 000 euros de charges de fonctionnement et de 270 000 euros de coûts de travaux supplémentaires pour la nouvelle école.

S’y ajoutent l‘intégration dans le budget de fonctionnement :

  • des coûts liés à la politique enfance jeunesse en cours de renégociation dans un dispositif partagé avec tous les acteurs, précédemment pris en charge par le CCAS,
  • des évolutions imposées par la loi, dont la prévision de revalorisation du point d’indice des fonctionnaires,
  • de création en interne de postes précédemment occupés en externalisation,
  • du soutien au CCAS pour l’aide aux personnes en difficulté et aux Ukrainiens accueillis à Pibrac.

Une fois encore, notre équipe fait donc preuve d’une grande prudence sur ce budget prévisionnel afin de pouvoir faire face à une actualité inquiétante pour l’économie : pas de dépenses superflues, et près de 50 000€ mis en dépenses imprévues afin de pallier toutes mauvaises surprises.

Ces dépenses de fonctionnement seront couvertes par les recettes de fonctionnement qui sont mécaniquement en hausse :

  • Les recettes du périscolaire et de la CAF augmentent car le retour à la situation antérieure à la COVID se traduisent par davantage de repas à la cantine et d’enfants à l’ALAE.
  • Des impôts et taxes ; la commune maintient les taux antérieurs du foncier bâti et non bâti. La fiscalité reversée par Toulouse métropole reste stable, ainsi que les droits de mutation
  • Les dotations de l’Etat baissent : baisse de la DGF, stagnation de ses autres participations.

Les dépenses d’investissement sont consacrées au solde de la construction de l’école élémentaire Maurice Fonvielle, pour un montant de 1,547M€. S’y ajoutent les dépenses d’études préalables à la rénovation – extension du complexe sportif multiactivités et des travaux sur l’ensemble des bâtiments communaux dont, à noter, des travaux à l’école du Bois de la Barthe et au boulodrome ainsi que la mise en accessibilité du site de la Castanette.

Les recettes d’investissement sont majoritairement composées de subventions, notifiées ou sollicitées, du Fond de compensation de la TVA (FCTVA) et l’emprunt.

0 comments on “Budget 2022 : malgré l’augmentation des prix, les projets pibracais avancent avec un budget qui les accompagne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :