Billets d'info

Un TMP vivant, malgré la fermeture au public

Le Conseil municipal du 9 mars a voté le compte administratif 2020 et le budget prévisionnel 2021 de l’Espace Culturel de Pibrac, l’organe de gestion du Théâtre Musical de Pibrac. 

Avec un budget de plus 450 000 € comprenant une subvention de près de 300 000 € de la commune, le TMP est un lieu culturel très important. Il donne son originalité à la commune, en étant bien sûr un lieu pour les représentations et les évènements professionnels mais aussi un lieu ouvert aux productions des associations et organismes locaux. 

Pour revenir sur l’année écoulée et envisager l’activité 2021, nous avons rencontré Laurence Degers, adjointe déléguée à la culture et au sport et Nathalie Faye, conseillère municipale déléguée aux projets et aux relations auprès des structures culturelles.

Comme pour toutes les structures culturelles, 2020 est une année très particulière. Que s’est-il passé pour le TMP?

Comme pour chacun de nous, l’arrêt brutal de l’activité en mars 2020 a été un choc. Il a fallu annuler les spectacles et évènements prévus entre mars et juin et gérer cette situation en télétravail a été un challenge pour le personnel. 

Concrètement, il s’est agi d’informer le public et les partenaires, d’annuler les contrats, mais aussi de gérer les informations auprès des médias et des spectateurs: chaque spectateur a été contacté par téléphone pour faire le point sur la situation et envisager des solutions. Enfin, bien sûr le personnel a aussi travaillé sur les solutions de report. 

Avec le retour en présentiel, le personnel administratif et technique a travaillé à la mise en place de la rentrée, avant la fermeture estivale du TMP. 

Rappelons aussi que cette période a correspondu à un changement de l’équipe municipale qui a dû voter le budget prévisionnel de l’ECP pour l’année 2020 au mois de juillet 2020 en pleine pandémie, et assumer une subvention 2019 de 40 000 € non versée par la commune à l’ECP. 

Tout en partageant leur temps entre télétravail et présentiel, les techniciens ont bien sûr réalisé toutes les opérations de maintenance. Et avec beaucoup d’ingéniosité, ce temps « hors scène » a été mis à profit pour créer un nouveau site internet, refondre la documentation technique professionnelle du théâtre, créer les plans numériques de tous les espaces du TMP. Toutes ces actions ont pour but de préparer le futur et de s’adapter plus facilement aux demandes. 

Bref, malgré la crise sanitaire, toute l’équipe administrative et technique du TMP s’est mobilisée et a fait preuve d’inventivité !

Comment s’est passé l’automne 2020?

Bien que le TMP reste fermé au public, le lancement de la saison de rentrée s’est fait. 

Anticiper, y croire, a permis une ouverture partielle en octobre avec le spectacle de la compagnie en résidence Figaro. La jauge était de 300 places sur les 420. 

Puis les nouvelles mesures sanitaires ont conduit à nouveau à la fermeture du TMP. Et comme au printemps, le personnel s’est employé à gérer les annulations, les remboursements, les reports, etc. 

Comment, alors, envisager l’avenir? 

A court terme, se réinventer, pour continuer à être en lien avec notre public et aider les artistes en produisant différemment.

Ainsi, sans public présent, le TMP reste un lieu vivant. 

Cours et activités artistiques pour les mineurs ont repris. Les majeurs professionnels travaillent, le TMP accueille les répétitions de concerts jazz et leurs tournages par France Bleu – Région Occitanie ce qui a permis de participer à une diffusion au plan national et de contribuer au rayonnement du lieu. 

Un spectacle « 100 ans de Music-hall » a été créé et filmé. Les professionnels de la programmation ont bénéficié de deux représentations. 

Le contrat de la compagnie qui devait assurer le spectacle de Noël a été renégocié; en contrepartie du maintien de sa résidence technique, la compagnie a réalisé le film d’animation de la commune que nous avons partagé sur les réseaux sociaux. 

En janvier, les répétitions et la création de Dick Whittington, le pantomime anglais, ont conduit à la production du spectacle par deux équipes d’acteurs. Chaque équipe a été filmée pendant une représentation où l’autre équipe faisait le public. 

Voilà quelques unes des initiatives prises pour renforcer la présence du TMP dans la vie culturelle de Pibrac. 

Quand pouvons-nous espérer une reprise des spectacles au TMP? 

Nous préparons, avec les écoles et les associations pibracaises « Pibrac en scène » pour le printemps 2021.

Les contraintes sanitaires pèsent sur la réouverture; en particulier le niveau de la jauge possible pour rouvrir doit permettre un équilibre financier du fonctionnement du TMP.

Pour se cultiver encore

Ne ratez pas la série de visioconférences organisées par Jardin Nature Pibrac du 15 au 19 mars.

0 comments on “Un TMP vivant, malgré la fermeture au public

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :