Billets d'info

Orientations budgétaires : prendre en compte les incertitudes et aller de l’avant

Le Conseil Municipal s’est réuni le 9 février 2021, avec un ordre du jour chargé et centré sur les orientations budgétaires. 

Nous avons rencontré Miguel PAYAN, adjoint délégué aux finances, à propos des orientations budgétaires présentées au Conseil municipal. 

Dans quel contexte se sont préparées ces orientations budgétaires 2021 ? 

2021 est une année d’incertitudes sur le plan de la politique internationale et économique. La circulation du virus au niveau mondial a bien sûr des incidences à différents niveaux. En Haute-Garonne, l’impact est exceptionnellement fort sur l’industrie aéronautique qui entraîne de plus le secteur du commerce, de l’événementiel, de l’hôtellerie et de la restauration dans cet impact négatif. 

Le plan de relance mis en place par le gouvernement met à mal les finances des collectivités locales : perte de recettes fiscales, stabilité des dotations de l’Etat, gelées depuis quatre ans, silence sur le soutien de l’Etat aux collectivités qui pourtant gèrent localement l’impact de la crise sanitaire. La suppression des recettes de la taxe d’habitation et l’encadrement par l’Etat de la taxe sur le foncier bâti désormais dévolue aux communes contraignent fortement le pouvoir d’initiative des communes. 

A cela s’ajoute une santé financière de la commune malmenée par des dépenses 2019 non payées sur l’exercice et assumées de fait par la nouvelle majorité au budget 2020, des dépenses nouvelles et des baisses de recettes générées par la crise sanitaire. Le fort désendettement opéré par l’équipe précédente s’est traduit par un très faible investissement ces dernières années, qu’il faut aujourd’hui compenser. 

L’équipe qui conduit la commune veut aller de l’avant. Dans quel état d’esprit et pour quels projets ? 

Agir prudemment, rechercher les meilleures solutions avec nos partenaires pour financer nos projets, maintenir le cap de l’équilibre budgétaire, sans augmenter les impôts, en gérant ave rigueur et ingéniosité le fonctionnement de la collectivité, voilà comment nous travaillons. 

C’est dans cet état d’esprit que nous nous engageons pour les Pibracais. 

D’abord en prenant en compte le projet de création de l’école primaire Maurice Fonvielle auquel nous consacrerons en 2021 4,277 millions d’euros en dépenses.
Ensuite en mettant en place la maîtrise d’œuvre pour la création d’un complexe couvert multisports, pour un montant de 200 000 €.
Enfin en consacrant une enveloppe d’environ 350 000 € pour les achats et les travaux dans les équipements existants. 

Et nous restons prudents sur les recettes potentielles (subventions, cessions), qui, si elles s’avéraient plus positives que prévu, seraient affectées pour minorer le niveau d’emprunt. 

Quels choix pour le théâtre musical, équipement phare de la culture à Pibrac ? 

Nous accordons une place importante à la culture, facteur de développement personnel, de cohésion sociale et activité économique à part entière.
L’Etablissement Culturel de Pibrac qui gère le TMP est doublement frappé par la crise sanitaire. Etant établissement public, il n’est pas éligible aux aides mises en place par l’Etat et a perdu 166 000 € de recettes non compensées en 2020. Incertain de sa réouverture, il ne peut que proposer une programmation et un budget qui restent soumis aux aléas des décisions gouvernementales pour la culture. 

Pour 2021, l’équilibre budgétaire est visé en remboursant prioritairement les entrées payées des spectacles annulés et en négociant l’absence de pénalités pour les spectacles déjà sous contrat.Aussi la programmation 2021-2022 sera construite avec la recherche du meilleur rapport qualité du spectacle /prix, avec le choix en priorité de spectacles produits en Occitanie pour bénéficier de l’aide de la Région Occitanie.

Retour sur les débats sur les orientations budgétaires,
le mot de Camille Pouponneau

Etats généraux du logement, c’est parti !

L’urbanisation contribue au développement de Pibrac. Certes, mais une urbanisation maîtrisée et pensée avec les habitants. C’était un de nos engagements de campagne.

Les Etats généraux du logement débuteront le 11 février. Bien sûr pas d’ateliers à la salle polyvalente, mais une démarche en trois temps.

Première réunion le 11 février à 20H: une présentation de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Toulousaine (AUAT), pour connaître les règles et les outils qui s’appliquent en matière d’urbanisme à Pibrac. Le lien sera sur le site de la mairie.

Pour en savoir plus, c’est ici

Deux démissions dans le groupe d’opposition
« Pour Pibrac 2020, continuons d’agir ensemble »

Mesdames Florence Mazzoleni et Géraldine Bon-Gonella ont présenté leur démission du Conseil Municipal et des instances communales dont elles étaient membres.

Le Conseil Municipal a pris acte de leurs démissions. Ce sont Monsieur Gilles Roux et Madame Nathalie Nicolaïdes qui siègeront désormais aux côtés de Monsieur Bruno Costes.

0 comments on “Orientations budgétaires : prendre en compte les incertitudes et aller de l’avant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :