Billets d'info COVID-19

Conseil municipal du 6 mai : un déni de démocratie

Conseil Municipal le 6 mai

Mercredi 6 mai, aura lieu un Conseil municipal convoqué par le Maire sortant réunissant l’ensemble des élus du mandat précédent.

Aucun partage d’information.

Nous aurions pu nous réjouir de ce temps de respiration démocratique qui aurait pu permettre de nous informer et de nous associer; et nous nous désolons une fois encore de ne pas avoir été conviés à titre informatif.
Pire encore : nous découvrons un certain nombre de délibérations proposées à l’ordre du jour qui ne nous semblent absolument pas conformes à ce que l’on demande aux équipes sortantes : la continuité du fonctionnement de leur commune afin de faire face à l’épidémie de COVID-19.

Des décisions budgétaires importantes et infondées.

En effet B. Costes continue de mettre à mal les finances de la commune et de laisser, pour notre arrivée début juin, une situation budgétaire dégradée.

La clôture des comptes 2019 avait déjà laissé apparaître un déficit de près de  300 000 €, que la commune devra combler en 2020, alors que son fonds de roulement, qui est en quelque sorte sa trésorerie, n’a jamais été aussi bas depuis plus de 10 ans. Une décision de B. Costes le confirme : il a souscrit auprès de la Caisse d’épargne une ligne de trésorerie de 500 000 € ! Une décision qu’il a prise seul car il n’y a plus d’argent dans les caisses ! Malgré cela, et alors que nous savons tous que la gestion de la crise COVID-19 aura des conséquences importantes pour la commune, B. Costes veut faire voter en Conseil municipal l’achat d’un terrain relatif à un projet antérieur de l’équipe précédente pour 300 000 €. Une telle délibération vient alourdir considérablement les dépenses communales à gérer par la future équipe qui ne porte pas un tel projet.

C’est donc, pour 2020, 600 000 € d’ardoise que va laisser le Maire sortant, et 500 000 € de trésorerie à rembourser à la Caisse d’épargne, avec frais.

Enfin, en décidant de faire voter par les élus sortants l’intégralité des subventions aux associations, décidées selon ses propres choix (non concertés) de répartition, en fixant le prix des spectacles et la programmation du Théâtre Musical de Pibrac, alors que nous avions prévu de la repenser, le Maire sortant, une fois de plus, piétine la démocratie et le choix des électeurs.

L’enseignement à distance continue,
nous avons besoin de vous

Le prêt de matériel informatique est toujours aussi nécessaire. Nous avions encore quelques demandes en attente et de nouvelles viennent d’arriver.

Mais nous n’avons plus du tout de matériel à prêter.

Vous avez un ordinateur, une tablette dont vous ne vous servez pas ? Faites le tour de vos connaissances pour les mobiliser sur cette action indispensable pour la scolarité des enfants et des jeunes.

Faites-nous savoir ce que vous pouvez prêter par mail, à demainpibrac2020@gmail.com. Nous organisons le prêt de matériel, avec charte à la clé entre le prêteur et le receveur.

Masques : soyons concrets

Dans les prochains jours, vous porterez un masque dès que vous sortirez de chez vous.

A voir absolument pour tout savoir sur les masques de protection et connaître comment l’installer, l’ôter, le laver : vous trouverez ci-dessous « le masque barrière, l’essentiel en 2 min » (tutoriel de l’Agence Régionale de Santé).

Pour en savoir plus, nous vous conseillons deux sites synthétiques :

Avez-vous bien mémorisé ? Voici un petit test. Et si vous le faisiez en famille, pour sensibiliser vos enfants ?

Vrai ou faux ?

1. Lorsque j’ai retiré mon masque, je le place dans un sac plastique fermé avant de le laver.
2. Je peux utiliser un sèche-cheveux ou mon four micro onde pour stériliser mon masque et éviter de le laver.
3. Je peux garder mon masque toute la journée tant qu’il n’est pas humide.
4. Il est préférable de porter un masque même si je ne me sens pas malade.
5. Si je porte un masque, je n’ai plus besoin de faire les gestes barrières (éviter de toucher le visage, tousser dans le coude, laver les mains régulièrement, rester à 1m des autres).
6. Je peux placer mon masque sous le menton et le remettre quand je veux parler avec quelqu’un.

Réponses: 1. V ; 2.F ; 3.F ; 4.V ; 5.F ; 6.F

Déconfinement – Repartez au travail à vélo

Confinés, nous avons apprécié le calme de nos rues, l’air pur en nous promenant, le chant des oiseaux. Avec la reprise du travail, est-ce fini ? Cela dépend aussi de nous !

Et si vous vous mettiez au vélo ? Bon pour la santé, bon pour l’environnement et bon pour nos finances, le vélo n’a que des atouts.

Pour connaître l’itinéraire le plus adapté pour faire votre trajet domicile – travail à vélo utilisez la plateforme Géovélo

Vous aimeriez tenter l’expérience, mais accompagné ?

L’association Pibr’action environnement, en relation avec l’association 2 pieds-2 roues, est à votre disposition pour envisager avec vous ce changement. N’hésitez pas à leur laisser un message sur leur site. Vous pouvez aussi vous signaler à demainpibrac2020@gmail.com.

Vous êtes un habitué des trajets à vélo et prêt à accompagner un nouveau cycliste ? Écrivez-nous à demainpibrac2020@gmail.com.

Besoin de remettre en état votre vélo avant de l’utiliser ? L’Etat met en place un « coup de pouce réparation vélo » : prise en charge exceptionnelle jusqu’à 50 euros d’un montant hors taxe pour la remise en état d’un vélo (changement de chaîne, frein, pneu, dérailleur…) réalisée au sein d’un réseau de réparateurs référencés. La liste des réparateurs engagés dans la démarche sera accessible sur la plateforme «coupdepoucevelo» à partir du 11 mai.

Réapprendre à circuler en sécurité ? Des formations gratuites « coup de pouce remise en selle » : de 1 à 2 heures d’apprentissage, individuellement ou en petit groupe, avec un moniteur expérimenté. La liste des moniteurs agréés sera accessible sur la plateforme « coupdepoucevelo » à partir du 11 mai.

Ils continuent à travailler pour vous

Pendant le confinement, les artisans et commerçants ont continué à travailler, au ralenti. Avec la prévision de déconfinement, ils s’adaptent aux nouvelles conditions de contact avec la clientèle. Chauffagistes, électriciens et d’autres métiers sont toujours à votre service, contactez-les !

Les agents immobiliers face à la crise sanitaire

Parmi les agences immobilières pibracaises que nous avons sollicitées, l’une d’entre elles nous a fait part de son analyse.

Alors que les agences immobilières de Pibrac ont baissé leur rideau depuis le début du confinement, une période d’attentisme est à prévoir pour le marché immobilier. Le Covid 19 aura et a déjà un impact sur ce marché, provoquant un climat un peu anxiogène pour les clients en cours de démarches à la date du 15 mars.

Face à ce contexte les agents immobiliers de notre commune sont restés actifs, sachant qu’un décret du 3 avril 2020 autorise la signature électronique de tout acte notarié.

Afin de respecter les mesures du gouvernement et limiter les contacts au maximum, les visites sont repoussées, elles aussi jusqu’à nouvel ordre. Les agences immobilières se sont donc mises au télétravail, répondent au téléphone, proposent des visites virtuelles, accompagnent et rassurent les personnes inquiètes.

Les transactions en cours, achat, vente, location, dans leur grande majorité, pourront être conclues grâce à ces démarches à distance, même si les délais sont plus longs.

Pour de nouvelles transactions, le marché est en pause, en attendant le déconfinement du 11 mai, qui devrait apporter une réelle éclaircie. Les visites pourront reprendre, avec bien entendu les précautions sanitaires préconisées.

Certes, le retour très progressif annoncé, comporte des zones d’ombres mais il permet de se projeter. On peut de nouveau imaginer après les visites immobilières, la conclusion de signatures, des déménagements… et donc le déblocage de certaines situations difficiles.

Nos commerçants se mobilisent pour vous

Amandine Belgiono, une Pibracaise, se mobilise pour vous livrer à domicile plus de 80 produits, fruits et légumes frais même après le déconfinement : sur Pibrac le lundi, mercredi et jeudi de 13h à 19h30. Attention les commandes doivent être enregistrées la veille avant 19h. Minimum d’achat de 30 euros (pas de frais de livraison), paiement carte bancaire seulement.

Contacter Le Chalet aux fruits par message privé sur facebook et demander la liste des produits remise à jour chaque jour.

Retrouvez tous nos commerçants ici

0 comments on “Conseil municipal du 6 mai : un déni de démocratie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :