Billets d'info

Fin de mandat : des grues en plus et des euros en moins…

C’est fou tous ces chantiers qui fleurissent un peu partout dans Pibrac à quelques semaines des élections municipales. A croire qu’il y a soudain urgence à réaliser des travaux qui piétinaient depuis des mois voire des années : abords du collège, ancienne école, travaux sur les réseaux dans les quartiers, panneaux de signalisation…

Une fièvre de travaux semble s’être emparée de Pibrac, bien visible, avec force grues et engins de chantier. Le Maire aurait-il soudain besoin de montrer qu’il a fait quelque chose pendant les cinq dernières années ?… Cela pourrait pousser à sourire, si les finances de la commune n’étaient pas mises à mal.

Un dernier conseil municipal consternant

Les nombreux Pibracais présents ont ressenti une tension palpable, exacerbée par les paroles d’une Adjointe au Maire, Présidente de cette séance :
“ Vous le savez bien : le conseil municipal n’est qu’une chambre d’enregistrement ! ”  

Pour Demain Pibrac 2020 le Conseil municipal sera un réel lieu de décisions sur des dossiers travaillés en commission avec les élus de la majorité et de l’opposition.

Lors du dernier conseil Municipal de la mandature qui a eu lieu jeudi dernier, l’examen du Compte administratif 2019 a fait apparaître une situation financière de la commune beaucoup moins brillante que celle que le Maire laisse entendre.

  • Le Centre Communal d’Action Sociale connait une baisse drastique de 58 000€ de subvention,
  • Un reste de la subvention du TMP de 40 000€ a été oublié. Le résultat de l’exercice en est faussé.
  • Les charges à caractère général augmentent de 16 %. Par exemple :
    • les prestations de service passent de 45 000€ à 122 000€ ;
    • les frais de nettoyage de 35 000€ à 81 000€ ;
    • l’énergie de 198 000€ à 216 000€ alors que des travaux de rénovation énergétique ont été faits ;
    • et inversement les frais d’eau baissent énormément (de 55%!)  sans aucune explication mais il reste des factures à payer. 

Résultat : après une présentation désinvolte voire peu sincère des comptes, cette gestion peu responsable a motivé le vote CONTRE de tous les groupes minoritaires (“Union Action Solidarité à Pibrac” et “Pibrac… et Vous !”).

En mars prochain, cela aura des conséquences sur les marges de manœuvre de la nouvelle équipe municipale, quelle qu’elle soit.

Baisse du fonds de roulement : quelles conséquences ?  

Observer le niveau du fonds de roulement d’une commune, c’est observer la disponibilité financière de la commune.

En début d’année 2019, la commune disposait de 1,8 million d’euros de fonds de roulement. En fin d’année 2019, elle ne disposait plus que de 620 000€.
Sur les dix dernières années, le fond de roulement n’a jamais été en dessous de 1 million d’euros. L’année 2019 marque donc un triste record. La commune s’appauvrit, ses marges de manœuvre se rétrécissent énormément.

Or, le fonds de roulement sert normalement à investir. Alors que le Maire a engagé de nombreux projets sans mobiliser toutes les subventions possibles, la situation parait alarmante. 

1 comment on “Fin de mandat : des grues en plus et des euros en moins…

  1. Il est dommage que la municipalité actuelle n ai pas autorisé une crèche dans mes locaux pourtant l accord de la PMI avait été accordé ce refus de la municipalité actuelle Impacte directement les jeunes parents de pibrac

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :