Billets d'info

Demain, les intérêts de Pibrac défendus à la Métropole

« C’est de la compétence de Toulouse Métropole », vous avez souvent entendu cette phrase qui permet à votre interlocuteur de botter en touche.

Petit zoom sur cette fameuse « Métropole » pour y voir plus clair !

Comment ça marche ?
Toulouse Métropole c’est 37 communes et 153 conseillers métropolitains, chaque commune disposant de sièges selon sa taille. Pour Pibrac, deux élus du Conseil municipal, dont le Maire, y représentent la commune.

La Métropole est une instance très importante : 75% des compétences de la commune de Pibrac ont été déléguées à Toulouse Métropole. Elle s’occupe notamment de l’habitat, de la gestion des déchets, de l’eau potable, des eaux usées, de la construction et l’entretien des voiries, des trottoirs, des aménagements cyclables, des espaces verts, qui, pour Pibrac, relèvent du pôle ouest de la Métropole basé à Colomiers.

Des enveloppes et une continuité
Chaque commune dispose d’enveloppes financières pour ses voiries, ses trottoirs et ses pistes cyclables… La commune priorise ensuite ses travaux, il y a donc une continuité dans l’action.
Demain, lorsque nous serons élus, la réalisation des trottoirs se poursuivra, les projets lancés avanceront et nous déciderons ensemble des prochains travaux à réaliser. Nous interviendrons pour faire augmenter les sommes allouées à notre commune de Pibrac qui sont largement insuffisantes, Pibrac étant la 2ème commune de la métropole en terme de superficie après Toulouse.

Peser sur les décisions structurantes
Pour des équipements d’envergure, Pibrac doit chercher à influencer les décisions mais n’est pas maître à bord :

  • Rien n’a été proposé pour inscrire des voiries de liaisons pour rejoindre Colomiers (notamment au sud-est).
  • Dans le cadre du PARM (Plan d’Aménagement des Routes Métropolitaines) aucun aménagement routier n’est prévu avant 2030, Pibrac est en 47ème position sur 51 projets communaux !

Nous nous engagerons fortement pour faire avancer ce calendrier qui n’est pas tolérable.

Demain, Camille Pouponneau à la tête de la Mairie, c’est la garantie d’une élue qui suit ses dossiers, et qui est mobilisée pour défendre les intérêts de Pibrac.
Demain, avec Camille Pouponneau, c’est l’assurance d’une équipe mobilisée pour développer une ville bienveillante qui bénéficie vraiment du dynamisme de l’aire toulousaine.

0 comments on “Demain, les intérêts de Pibrac défendus à la Métropole

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :