Billets d'info

Expérimenter c’est utile, mais expérimenter en tenant parole c’est encore mieux !

La circulation à Pibrac ! Qui n’en a pas entendu parler une fois ?   Malgré quelques tentatives d’affichage de dialogue (deux réunions publiques aux présentations interminables, des ateliers rendus inutiles par leur opacité et des réunions organisées en comité très restreint), tous les Pibracais impactés par le plan de circulation actuel se retrouvent devant le fait accompli.   Alors oui: expérimenter un nouveau plan de circulation pour fluidifier le centre-ville aux heures de pointe, l’idée est louable. Mais une fois les contours d’une expérimentation tant bien que mal définis, pourquoi les remettre sans cesse sur la table et toujours remettre en cause sa propre parole ? Pour dernier exemple: la fin de l’expérimentation initialement prévue ce lundi 17 juin se trouve repoussée jusqu’au 7 juillet sur les panneaux et jusqu’à juillet inclus sur le site web.  

Que vaut dès lors la parole du Maire actuel envers les administrés ?   Pire, en choisissant arbitrairement des animateurs d’atelier de réflexion, pour certains au sein de son propre parti politique et qui n’habitent pas les quartiers impactés, Bruno Costes instaure une véritable crise de confiance entre les Pibracais et leurs représentants. Pourquoi livrer les premières conclusions de l’expérimentation uniquement à ces personnes et en catimini ?  

Demain Pibrac 2020 propose de réunir les personnes souhaitant un autre projet pour Pibrac en mars 2020. Le sujet de la relation entre le Maire, les élus et les Pibracais est un point essentiel où le bilan est calamiteux. Le plan de circulation est un cas d’école: plutôt que de garantir une expérimentation objective et partagée, le Maire actuel a choisi l’opacité et le déni. Dommage… il y aurait pu avoir de nombreux dispositifs mobilisés pour garantir l’impartialité de la démarche tel un «comité éthique» composé de citoyens représentatifs de la population pibracaise, notamment en termes de quartiers. Ce comité aurait pu émettre un avis tout au long de l’expérimentation, principalement sur la méthode employée. Il aurait pu aussi veiller à la production de données objectives avant et après l’expérimentation, notamment sur la pollution, les nuisances sonores et la sécurité routière.

Demain, Pibrac doit se construire avec les Pibracaises et les Pibracais, qui sont la force vive de notre commune !

0 comments on “Expérimenter c’est utile, mais expérimenter en tenant parole c’est encore mieux !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :